Une bonne journée qui commence


Une fois n’est pas coutume, je me suis réveillé très tôt, pour moi du moins. C’est donc à 7h45 que mes yeux se sont ouverts. La routine que j’ai est de regarder mes diverses notifications du matin et autres mails reçus, au cas où.

Je vois, dans un premier temps, quelques notifications sur Instagram, Twitter, quelques commentaires, bref, rien de bien follichons pour le moment. Je check vite fait mes mails, et comme souvent 3/4 sont des spams ou listes de diffusion. Mais là, je vois un titre un peut étrange, à tel point que je crois à une blague : The VALORANT Closed Beta is now yours.

Heeuu, vous êtes sérieux les gars? J’ai ENFIN accès à la bêta fermée?? Youhouuuuuu!! Bon, je vais vérifier direct sur mon PC et voir que sur Twitch j’ai en effet la fameuse notification indiquant : En regardant Riot games jouer à Valorant, vous avez reçu :  Valorant

C’est donc, sans attendre, que je lance le launcher de Valorant que j ‘avais pré-installé. L’installation se fait en 5 secondes (3Go à téléchargé). Je relance le PC histoire de suivre les instructions données par Riot games pour finaliser l’installation du système anti-triche.

Et c’est à se moment là que je me dis : si je me lance maintenant, je ne vais plus décrocher. Alors direction Yoga – Petit déjeuner et ensuite tu pourras y mettre les pieds.

Une fois ces premières obligations faites + être allé chercher le courrier, je finis ce que je dois faire coté ménage. Je check une dernière fois que tout est ok coté jeux (drivers graphiques, systèmes mis à jour) et je lance ainsi le didacticiel de Valorant.

Rediffusion - Introduction Valorant

Et comme je me suis fixé des horaires, je me suis arrêté au Didacticiel histoire de découvrir le jeu en direct en mode « Gros Noob » des forêts.

Mon petit retour sur Valorant


La hype autour du jeu est pour moi quelque peu sur-évaluée, mais bon, c’est ça la hype. Valorant est sympathique à jouer, pour ceux qui aiment jouer avec des gamins de 10 ans (si si, pas encore mué et tout le tsouin tsouin qui pensent tout savoir sur la vie), ou encore des italiens qui ne se taisent jamais ou qui pensent être meilleur que les autres alors que non. Bref, la Sainte communauté de CS:Go est apparue sur Valorant.

Pour pouvoir bien jouer et ne pas faire trop de connerie, il faut déjà connaître les cartes. Mais avec le design du jeu, il est parfois difficle de faire la différence entre un mur et un couloir (vive les traits bien droits de même couleur). Ceci est une question de choix de l’éditeur et il ne s’en cache pas : simplicité et épuration.

Le jeu est en effet épuré, les effets sont lissés. Il reste toutefois divers problèmes, comme quand on décharge son chargeur dans une ennemi qui est en face de nous et que lui en meurt pas, mais par contre nous oui avec 2 balles dans le corps et l’armure au max.

On sent que les serveurs sont encore en phase de déploiement. Car il y a souvent des mini lags. Que ce soit durant la partie ou au chargement du lobby. Bref, le jeu peut être sympathique, mais comme sur beaucoup de FPS, la communauté est toxique à souhait, moi le premier (pas sur le vocal ni par écrit, mais sur le live ^^).

Rediffusion - Bêta Test Valorant

Avis Personnel du jeu


Ma Note

4/ 5

Résumé

Bien que le jeu soit en bêta, on note déjà sa volonté de faire « comme les grands ». On se croirait sur un CS:Go en mode Paladins avec les points positifs et négatifs des deux jeux réunis. L’idée de fond est sympathique, mais cela amène à un manque cruel de « personnalité ».

Dommage pour Riot Games de se laisser aller à cela et en pas avoir, comme avec League of Legends, créer un univers de toute pièce.

Bons Points

  • Divers type de personnages à incarner
  • Design épuré (on aime ou pas)
  • Prise en main relativement simple

Mauvais Points

  • Stabilité des serveurs (bêta ne pas oublier)
  • Longueur des matchs qui est trop longue
  • Nombre de défense / attaque trop nombreuses
  • Capacités des personnages pas si intéressantes
  • Ressemble trop à Paladins & CS:Go mélangés
    • manque de personnalité
  • Cartes à revoir pour un équilibre entre les zones A / B

Et toi? As-tu accès au jeu Valorant? Y joues-tu du coup? Que penses-tu du jeu et de sa communauté? Fais le savoir dans les commentaires ci-dessous.

Reste de la journée


Le reste de la journée a été assez calme et sans trop de vagues. Entre lecture, un peu de lessive, médiation durant l’après-midi. Le souper (ou diner pour les français) a été rapide à faire, comme toujours et sans grande motivation, comme toujours.

En somme, une vie ordinaire par un temps de confinement.

En dehors de Valorant, rien donc n’a été trop différent des autres jours si ce n’est quelques try sur Eden 6 Sadique avec Xepher. J’avais prévu de vous mettre la seconde vague d’entraînement, mais le groupe s’est dissoud pour diverses raisons (l’un avait faim, l’autre devait faire autre chose, un autre encore devait filer un coup de main à un pote, etc). A la place c’est fait une soirée sur les donjons aléatoires histoire de caper les divers Mémoquartz et ainsi rentabiliser quelque peu la soirée.

[Rediffusion] Donjons aléatoires

Les images du jour


Tu peux retrouver tous les médias que je mets en ligne sur mon compte Instagram

 

Et voilà l’aperçu d’une journée « ordinaire » d’un gaymer « ordinaire ». N’hésites pas à commenter et donner ton avis sur les diverses vidéos, rediffusions et autres médias. A tout à l’heure pour la suite de ce « Corona Challenge » personnel.