La Pride se chamaille sur Twitter

La Pride se chamaille sur Twitter

On est tous au courant, cette année la Pride n’aura pas lieux. Cela semble évident au vu des circonstances. Mais, car il y a toujours un mais, il y a un débat à l’heure actuelle sur Twitter concernant ce qu’elle est. Car au final, elle n’est pas présente cette année, donc il faut la « défendre ».

Je fais partie de ceux qui ne comprennent plus, pourquoi la faire en l’état. Quand je dis en l’état c’est : chars, musiques technos, drogues en tous genre, tutus et paillettes (même que ça me fait marrer tellement c’est ridicule), Puppies et autres tenues BDSM avec bien entendu les backrooms sur les chars (sisi, il y en a).

Sur Twitter, le débat actuel fait rage justement, autour de cette forme de Pride. Raison invoquée? « Quand on sait que c’est un prostitué qui à lancé le mouvement avec Drag Queen et autres, on respect cette forme ».

Euh, ah. Donc en gros, comme ça a commencé comme cela, il faut garder cette forme là, point final. Sans remise en question, sans remettre dans le contexte, sans remise en somme en question de la forme. On a pu le voir, au fil des années, cette manifestation de la visibilité LGBT+ a pris la forme d’un véritable carnaval. On y voit de tout. Mais quand je dis de tout, c’est vraiment de tout. Tenues DragQueen, ok. Tenues un peu exentriques, ok. Puppies… heu, pardon?? Tenue en full cuir avec cul à l’air.. hum…

Je ne fais pas partie de cette faune là et n’arrive pas à comprendre le besoin de s’exhiber de la sorte. Alors oui, on le sait tous, il y a des penchants BDSM chez les homosexuels, mais aussi chez les hétérosexuels. Pourtant on ne les voit jamais habillé de la sorte en dehors de lieux prévus à cet effet me semble-t-il.
Par exemple, je n’ai jamais vu un hétéro habillé en Puppy et sa femme le tenir en laisse lors d’un carnaval. Jamais vu non plus un hétéro se balader en tenue cuir et fesses à l’air durant ce type d’événement.

La Pride veut donner quelle image au final des homosexuels? Car de mon coté, comme tous ceux avec qui j’en parle dans la vie de tous les jours, la trouve ridicule et véhicule une image négative. Négative car on y mélange revendications légitimes et pratiques sexuelles privées. On y mélange au final 2 ingrédients qui sont incompatibles avec une prise au sérieux de ce qui est demandé.

J’imagine mal aller chez mon médecin en tenue de DragQueen. Ce n’est pas le lieux ni le moment. La pride pourrait, pourquoi pas s’y prêter si on y fait une remémoration du pourquoi elle existe et de comment elle est arrivée. Mais avec 1 char prévu à cet effet.

Comment peut-on être pris un minimum au sérieux si on revendique l’adoption avec une telle manifestation? Comment peut-on espérer se faire écouter dans un acoutrement que l’on ne mettrait pas pour aller chez ses parents? Comment se fait-il que le milieux LGBT+ ne le comprenne pas?

A mon sens, la marche des fiertés me fait simplement vomir. Car elle ne représente que la partie festive, qui rappelons le a déjà lieux tous les week-end, et non les revendications de respect qu’elle « voudrait » faire passer. De nos jours, il ne sert plus à rien de revendiquer en mode « regarde mon cul et comment je baise mon pote sur le char ». Il serait temps, de se mettre dans l’air du temps et de revendiquer de manière plus « sereine » le respect que la majorité de la population nous accorde déjà.

Respectons donc nos prochains, respectons les différences, montrons-nous tel que nous sommes dans la rue et pas dans nos lits. Montrons que nous ne sommes pas différents des autres en dehors des sexe-club. Montrons que nous sommes comme tout le monde et que de ce simple fait, on mérite autant le respect de nos droits qu’un hétérosexuel.

Marre de voir ces trucs se trémousser sur de la musique de merde dans des cortèges qui ne représentent rien, si ce n’est la luxure complète et la perte du peu de morale encore existante. Le respect commence par respecter l’autre, pas par la provocation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *